La NBA aime la technologie

La NBA aime la technologie

Non Par

Considéré comme la plus prestigieuse ligue de basketball au monde et parmi l’une des plus puissantes – tous sports confondus – la NBA est également un immense repaire présentant de grandes opportunités pour les annonceurs et entreprises technologiques. Relativement moderne et sans cesse portée vers le futur en son sein, la Ligue, sous l’impulsion de son commissioner Adam Silver, ne souhaite laisser aucune avancée technologique de côté sans essayer de l’intégrer au sein de son système.

Cela fut toujours le cas autour du jeu mais désormais, la technologie est solidement implantée dans tout le microcosme de la NBA, faisant de cette immense société l’une des pionnières à ce sujet dans le monde du sport depuis plusieurs années. Mais par où cela passe-t-il ?

Une donnée ancienne

La NBA est excitante sur et en dehors du terrain

Dans le monde du poker, on a la possibilité de faire ce que les joueurs aguerris appellent « tapis ». Tout miser en prenant un virage où le demi-tour sera impossible pour la suite de la partie, qu’il soit positif ou négatif. Ce tapis parfaitement intégré dans les strategie du poker est, en quelque sorte, l’équivalent du choix effectué par la NBA et ses équipes il y a quelques années.

Arrivé à la tête de la ligue en 2014, Adam Silver a infligé un sacré changement au sein de la ligue et dans sa manière de communiquer. Spécialiste du divertissement, l’ancien membre de l’université de Duke a bouleversé les habitudes et permis à la ligue de se démocratiser de manière folle à l’ère des réseaux sociaux, faisant par exemple le choix de ne jamais bloquer les images fortes de matches, là où des championnats comme la Ligue 1 en France ne comprennent toujours pas l’intérêt.

L’innovation pour les fans

En ouvrant ces images, c’est bien l’intérêt des fans et leur immersion qu’a voulu faciliter Silver en 2014. La suite est folle, mais suit la logique prouvant que la Ligue aime plus que tout la technologie et fait tout pour l’intégrer de manière intelligente et rentable en son sein.

Cela semble parfois anodin, mais la présentation du maillot du futur en 2019 par ce même commissioner, permettant par exemple à un fan de choisir le nom qu’il souhaite sur son maillot en fonction des transferts et de ses états d’âme, prouve une réelle force dans la compréhension de la technologie et du monde du sport actuel.

Récemment, l’intégration de la caméra 8k vue pour la première fois en NFL ou le replay instantané de moments forts en réalité virtuelle et l’arrivée en masse de la réalité augmentée en proposant chaque jour, des matches en VR grâce à son partenaire Intel sont tant de données prouvant l’attachement particulier de la NBA envers la technologie.

Il est possible de suivre des matches de la NBA en réalité augmentée

La data est reine

Aujourd’hui, chaque équipe professionnelle possède son data analyst, qu’il s’agisse d’un travail auprès des entraîneurs pour les données sportives ou auprès du fonctionnement de la franchise et de son bureau marketing. La NBA fut l’une des premières entreprises sportives au monde à comprendre cet intérêt et aujourd’hui, l’intégration de ces données ne se fait plus seulement auprès des acteurs du terrain.

Les fans modernes sont férus de ce genre d’analyses et profitent, eux aussi, des données ouvertement partagées par la NBA, parfois directement en plein match.

Une fois de plus, la NBA prouve son rang de précurseur et continue avec des nouveautés chaque année à se rendre excitante.

Depuis 2021, la metaverse ou encore les NFTs sont des choses prises en compte et sur lesquelles la NBA travaille avec pour but d’étendre son audience et se rapprocher encore un peu plus, des demandes des suiveurs.

Les propriétaires y sont pour quelque chose

Pour comprendre l’influence du monde de la tech, il suffit de se pencher sur les différents propriétaires de ces franchises aux valeurs exceptionnelles. Cela n’est donc en rien une surprise de voir que des géants de ce domaine ont également un pied dans ce domaine tant les corrélations sont importantes et les opportunités offertes par la NBA, étincelantes.

On pense par exemple à Vivek Ranadive, fondateur de TIBCO et actionnaire majoritaire des Sacramento Kings ou encore à Mark Cuban, propriétaire des Dallas Mavericks.